Maternelle

 

La Maternelle

L’objectif premier de l’école maternelle est d’aider l’enfant à devenir un élève, à le mettre en situation d’avoir envie d’apprendre et d’y prendre du plaisir et à faire de cet enfant un être complet, qui sait se repérer dans l’espace, qui a conscience de son corps, dont la motricité est assez fine pour pouvoir tenir un crayon puis un stylo correctement, sans fatigue ni stress. Tout cela se met en place grâce au jeu, à la manipulation d’objets divers, à l’expérimentation, à la confiance accordée à chacun par les adultes qui l’entourent et à l’encouragement par des commentaires positifs et constructifs mais aussi parfois par l’échec.

L’école maternelle a également un rôle très important à jouer dans la socialisation du petit enfant ; c’est le moment de la découverte de l’autre, de l’importance du partage, de la gestion de la frustration… Tout cela est absolument nécessaire pour construire les bases solides d’une scolarité primaire aisée.


La Petite Section (PS):

L’Ermitage accueille les enfants en PS dans l’année civile (du 1er Janvier au 31 Décembre) de leurs 3 ans, à condition d’être propre); les enfants qui intègrent la Maternelle à cet âge passent 3 ans en Maternelle, sauf recommandation contraire des enseignantes.

Il est primordial que cette première année d’école se déroule le plus en douceur possible ; en effet, c’est là le premier contact que les enfants ont avec l’école et qui déterminera de leur avenir scolaire. C’est pourquoi nous invitons les parents à faire en sorte, dans la mesure du possible, que leur enfant ne vienne à plein temps qu’à la fin de l’année de PS. Avant, les enfants pourront commencer par quelques matinées par semaine, puis une ou deux journées entières pour finir par une semaine complète.

En PS, les enfants sont encadrés le matin par une enseignante de langue française et une enseignante de langue anglaise ; l’après-midi, après la sieste, les enfants restent avec leur maîtresse francophone. Les maîtresses s’expriment chacune dans leur langue maternelle mais comprennent très bien l’autre langue afin de ne jamais laisser un enfant incompris, ce qui génèrerait des frustrations importantes. En fonction de la journée, elles proposent des ateliers où elles invitent les enfants, organisent des regroupements dans l’une ou l’autre langue en fonction de qui le gère, chantent, racontent des histoires, indifféremment dans une langue ou l’autre. Les enfants sont baignés à longueur de journée dans les deux langues et comprennent chaque jour un peu plus.

 

La Moyenne Section (MS) et la Grande Section (GS) :

A partir de la MS et jusqu’en GS, les enfants sont regroupés en fonction de leur langue dominante. En effet, l’expérience nous a prouvé que les enfants avaient besoin, pour construire des bases solides, de posséder un éventail important de vocabulaire riche et varié et d’expressions dans leur langue maternelle avant et afin de pouvoir s’exprimer et comprendre avec aisance leur langue seconde.

De plus, en ce qui concerne la socialisation, les enfants ont majoritairement tendance à jouer avec des petits camarades qui parlent la même langue qu’eux (exception faite des enfants totalement bilingues qui choisissent vraiment en fonction de leurs centres d’intérêt) ; ils retrouvent leurs autres camarades au moment des récréations et des activités communes.

Les enfants passent la matinée avec une enseignante qui s’exprime dans leur langue maternelle, puis l’après midi dans leur langue seconde. Les activités préscolaires sont généralement proposées dans la langue maternelle, les activités dans la langue seconde étant plus ludiques et ayant pour objectif l’appropriation de celle-ci par l’enfant. La 5ème matinée étant en général consacrée à l’éducation physique et sportive, on peut considérer que chaque enfant passe 4 demi-journées dans sa langue première et 4 demi-journées dans sa langue seconde.

A partir de la GS, les enfants qui montrent des prédispositions ou la volonté de s’initier à la lecture sont accompagnés dans leur découverte du monde écrit par des activités adaptées et des méthodes phonétiques qui ont fait depuis longtemps leurs preuves (la méthode Borel Maisonny pour la lecture en français et Jolly Phonics pour l’anglais). En aucun cas, un enfant ne sera forcé à se tourner vers la lecture si les enseignantes ne décèlent pas chez lui la maturité nécessaire pour cet apprentissage.

A l’issue de ces trois années, les enfants ont acquis des bases solides en langage, en langue, en pré-mathématiques et en motricité qui vont leur permettre de développer encore plus de compétences à l’école primaire. Grâce à ces acquis primordiaux, la scolarité à l’école primaire peut mettre en place des connaissances profondes basées sur des fondations solides qui aident chaque enfant à prendre confiance en lui et à construire des savoirs faire et des savoirs être indispensables.

46 avenue Eglé
Maisons-Laffitte 78600
FRANCE
Round SquareIB World SchoolMinistere Education Nationale
email page print page large type small type
powered by finalsite